• Le Tadjkistan lance la construction de la première raffinerie de pétrole

    DOUCHANBE - Le Tadjikistan a entamé la construction de la première raffinerie de pétrole en vue de réduire sa dépendance en hydrocarbures vis-à-vis de la Russie, a indiqué vendredi la présidence de cette ancienne république soviétique.

    Ce sera la première raffinerie de pétrole au Tadjikistan. Il est prévu d'y raffiner 100.000 tonnes de pétrole par an et jusqu'à 200.000 tonnes annuellement par la suite, a précisé à l'AFP le service de presse de la présidence.

    La production de la raffinerie située à 40 km à l'ouest de la capitale Douchanbé permettra de satisfaire environ 15% des besoins en pétrole du marché intérieur tadjik, a indiqué le propriétaire des installations, Roustam Doustov, refusant de dévoiler le coût du projet.

    Le Tadjikistan importe environ 90% de ses besoins en hydrocarbures de Russie.

    En mai, un embargo imposé par Moscou sur les exportations d'essence -- la Russie étant alors confrontée à une pénurie de carburant -- avait provoqué une augmentation de 10 à 15% du prix du carburant dans certaines régions du Tadjikistan.

    En conséquence, le gouvernement tadjik avait décidé d'ouvrir ses réserves de carburant pour subvenir notamment aux besoins des producteurs de coton.

    Le Tadjikistan, qui importe par ailleurs 95% de son gaz de l'Ouzbékistan voisin, souffre de pénuries d'énergie chroniques surtout en hiver.

    L'économie du Tadjikistan, pays le plus pauvre de tout l'espace post-soviétique, peuplé de 7,2 millions d'habitants, repose essentiellement sur la vente de matières premières, notamment d'aluminium et de coton, qui sont ses principaux produits d'exportation.


    (©AFP / 29 juillet 2011 13h59)


    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,